OABA
Espace Adhérent
Email
 
Mot de passe

Mot de passe perdu ? cliquez ici

  Compte rendu séance
     
  Rapport financier
   
  Rapport d'activité
     
     
     

L’assemblée générale 2016 de l’œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs s’est tenue le samedi 9 avril 2016, à l’Espace du Centenaire de la maison de la RATP.  

Plus de 180 adhérents et invités participaient à cette réunion. Les adhérents qui n’avaient pas pu être présents avaient témoigné leur confiance en adressant 750 pouvoirs.

Première partie : Célébration d’anniversaire

En ouverture de réunion, était célébré le 40ème anniversaire de la loi du 10 juillet 1976 qui instaurait le statut d’être sensible de l’animal. Il était rendu hommage à Jacqueline Thome-Patenôtre et au Docteur vétérinaire Fernand Méry qui eurent un rôle déterminant pour introduire la protection de l’animal dans cette loi relative à la protection de la nature.  

Deuxième partie : conférence

Christian Laborde présentait son dernier livre « La cause des vaches ». Cet écrivain, chroniqueur, pamphlétaire, poète est connu dans des domaines très variés. Il est apprécié des amis des animaux pour son livre « Corrida, basta ! ». Son intervention était un beau plaidoyer pour les vaches, mais aussi pour tous les animaux de ferme. Les vraies fermes, pas les fermes-usines qu’il dénonce avec force et passion. Ce livre, particulièrement d’actualité, révèle les conditions de l’élevage industriel et la cruauté dans certains abattoirs.  

Troisième partie : palmarès

Comme chaque année, l’OABA distingue et récompense des personnalités qui ont apporté une contribution à la protection des animaux. Nous leur remettons la médaille d’honneur de l’OABA.

La première médaille était attribuée à Madame Geneviève Gaillard que présentait Maître Alain Monod, vice-président de l’OABA. Ses nombreuses interventions à l’Assemblée Nationale et ses propositions de loi méritent notre reconnaissance. Geneviève Gaillard est rapporteure du projet de loi sur la biodiversité actuellement en discussion. Elle prépare avec son confrère Jacques Lamblin, député de Meurthe-et-Moselle une proposition de loi sur l’abattage des animaux. Elle est membre de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage.

La deuxième médaille était attribuée à l’Ordre national des vétérinaires qui organisait novembre dernier un colloque au Sénat intitulé « Le vétérinaire, un professionnel garant du bien-être animal ». L’occasion de présenter la position de l’Ordre des vétérinaires sur l’abattage des animaux.  

La troisième médaille était attribuée au COVAC Collectif des vétérinaires pour l’abolition de la corrida que présentait Frédéric Freund avec Claire Starozinski, fondatrice de l’Alliance anticorrida qui œuvre aux côtés de l’OABA depuis plus de 20 ans. Le COVAC milite contre une autre forme de mise à mort des animaux, pas dans des abattoirs pour la production de viande, mais dans des arènes pour un spectacle où l’animal est torturé pour le plaisir de ceux qui y assistent.  

Quatrième partie : prix de thèse

Comme chaque année, nous avions le plaisir de remettre un Prix de thèse, que présentait Bénédicte Iturria-Ladurée, à Delphine Weisslinger pour sa thèse de doctorat vétérinaire « Attitude et consentement à payer des consommateurs vis-à-vis du bien-être animal :application au cas de la viande bovine en France et en Espagne ».

Cinquième partie : assemblée générale statutaire

Rapport moral

Le Président Jean-Pierre Kieffer a donné lecture de son rapport moral sur la crise de l’élevage et de l’abattage des animaux. Il a souligné les actions collectives des organisations de protection animale auprès du gouvernement, évoquant le slogan de l’OABA « Tous unis pour les défendre ».

Rapport d’activité

Le Président Jean-Pierre Kieffer et le Directeur Frédéric Freund ont présenté le rapport d’activité pour l’année 2015 et le premier trimestre 2016. Ce rapport d’activité était adopté à l’unanimité.

Rapport financier

Monsieur Laurent Bodin, trésorier de l’OABA, a présenté le rapport financier pour l’année 2015. Monsieur Patrick Cavanna, expert-comptable, avait donné quitus sur la gestion des comptes arrêtés au 31 décembre 2015. Le commissaire aux comptes Monsieur Nicolas Mazuranok a présenté son rapport concluant à la bonne gestion et à la sincérité des comptes présentés par l’OABA. Ce rapport financier était approuvé à l’unanimité.  

Sixième partie : intervention du représentant du ministre de l’agriculture

Le Docteur Jérôme Languille, chef du bureau de la protection animale, est revenu sur deux sujets d’actualité : la recrudescence de cheptels laissés sans soins et la diffusion d’images inacceptables sur les conditions d’abattage des animaux dans des abattoirs.  

     
     
© O.A.B.A 2017 - Réalisation Safran Communication - Mentions légales