Bootstrap Image Preview

L’OABA a été la première association française à dénoncer les méthodes d’élevage des poules pondeuses et la production « des œufs de la misère » comme les dénommait sa Présidente, Madame Jacqueline GILARDONI.
Après une longue campagne coordonnée en Europe par Eurogroup for Animal, les ministres européens de l'Agriculture ont adopté une nouvelle directive sur le bien-être des poules pondeuses. Elle établit des normes pour les différents systèmes d'élevage de poules et supprime, depuis 2012, les cages conventionnelles en batterie au profit de cages aménagées (nid, perchoir, surface un peu grande).
Pour autant, cette règlementation qui remplace un système de cages par un autre ne saurait satisfaire l’OABA et l’ensemble des ONG de protection animale.
Sous leur pression et pour répondre aux attentes des consommateurs, les enseignes de grande distribution et les fabricants s’engagent vers la fin du système cruel des élevages en batterie.

 



© O.A.B.A 2017 - Réalisation Safran Communication - Mentions légales