23-09-2015 - Crise économique : moins de viande, plus d’œufs et de céréales

 

La crise économique a contribué à la diminution de la consommation de viande de mouton, bœuf et porc entre 2007 et 2013. C'est ce qu'indique une étude du cabinet Bipe pour FranceAgrimer, publiée en septembre 2015.

Depuis 2001, la consommation de viande était déjà en baisse. Cependant, à cette baisse structurelle s’est ajoutée, depuis 2007, une baisse due à la crise qui a modifié les habitudes alimentaires des ménages.

A l'inverse, par le phénomène de substitution, certains produits ont récolté les effets bénéfiques de la crise économique. Les œufs et la volaille, dont la consommation était en baisse jusqu'en 2007, ont depuis vu leur consommation augmenter de respectivement 14 % et 3 %.

L'étude révèle également que les protéines animales se sont majoritairement substituées entre elles mais n'ont pas été remplacées par des protéines végétales. Notons toutefois que la consommation de céréales a nettement augmenté entre 2007 et 2013.



>> voir l'article complet