25-01-2016 - Info sur le lieu d'abattage : top secret !

Quand le règlement européen 1169/2011 relatif à l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires a été publié fin 2011, il avait été expliqué à l'époque que les mentions obligatoires de la viande bovine seraient étendues aux viandes fraîches de porcs, volailles et ovins caprins à compter du 1er avril 2015.

MAIS : il y a eu un règlement d'exécution voté fin 2013 : le règlement 1337/2013.

Or, celui-ci impose pour ces viandes deux mentions :

- lieu d'élevage

- lieu d'abattage (mais uniquement par la mention du N° de Lot)

Conséquence : le lieu de naissance a disparu tout comme le code abattoir !

Le lieu de naissance se retrouve uniquement et implicitement dans la mention "origine Pays" si l'animal est né, élevé et abattu dans ce pays. Ainsi la mention « Origine France », signifie que la viande provient d’un animal qui est né, a été élevé et abattu en France.

Pour autant, le consommateur ne saura pas dans quel abattoir l'agneau ou la volaille a été abattu ! La mention obligatoire du n° de lot permet au commerçant de retrouver cet abattoir mais il n’est pas tenu de l'indiquer au consommateur.

On imagine mal le consommateur demander des renseignements au rayon viande de la grande surface. D'autant qu'on pourra toujours lui répondre n'importe quoi...

On voit bien comment le lobby de la viande a œuvré pour maintenir le consommateur dans l’ignorance malgré le titre du règlement européen : « Information du consommateur sur les denrées alimentaires » !

Au final, la liste des abattoirs publiée par l’OABA conserve son utilité pour la viande bovine (bœuf et veau) puisque les mentions obligatoires (dont le numéro de l’abattoir) n'ont pas été modifiées. Mais jusqu'à quand ?



>> voir l'article complet