26-02-2016 - Nouveau scandale en abattoirs : les ONG mobilisées

Dans une lettre commune adressée le 26 février 2016 au Premier ministre, 11 organisations nationales de protection animale exigent du Gouvernement des mesures fortes contre les infractions en abattoirs qui perdurent depuis trop longtemps.

Onze organisations nationales qui avaient déjà interpelé le ministre de l’Agriculture il y a quatre mois, sans obtenir toutefois de réponses concrètes.

Le label « Viande de France » n’a pas manqué d’être promu par le Gouvernement lors du Salon de l’Agriculture, afin de soutenir les éleveurs. Ce label, qui garantit que la viande provient d’un animal né, élevé et abattu en France n’est pourtant pas fait pour rassurer les consommateurs, au vu des récentes vidéos révélant des conditions cruelles d’abattage dans plusieurs établissements français.

Il convient désormais, pour éviter qu’une crise de l’abattage ne vienne amplifier la crise de l’élevage, de prendre les mesures qui s’imposent.

Il est indispensable que les réglementations nationales et européennes relatives à la protection des animaux lors des opérations de mise à mort, soient pleinement appliquées et respectées dans l’ensemble des abattoirs français.

Intervention de l'OABA sur BFM TV



>> voir l'article complet