23-01-2017 - Loi sur les conditions d'abattage : une occasion manquée

Certes, l'histoire retiendra que c'est le 12 janvier 2017 qu'un débat parlementaire s'est tenu, pour la première fois, sur les conditions d'abattage des animaux.

Et grâce à la mobilisation des ONG de protection animale et de leurs adhérents qui ont massivement écrit à leur député, l'enregistrement vidéo du poste d'abattage sera obligatoire, à partir du 1er janvier 2018.

Mais encore faut-il que le Sénat valide cette obligation et que la phase expérimentale prévue sur l'année 2017 soit probante, puisqu'une évaluation du dispositif du contrôle vidéo a été ajoutée par les députés...

Les députés Geneviève Gaillard et Jacques Lamblin ont considéré, à juste titre, qu'une loi relative au respect de l'animal en abattoir devait aborder la question de l'abattage sans étourdissement. Mais leurs amendements sur le sujet ont tous été rejetés au nom de la liberté de culte et de l'intérêt économique de la filière viande !

Il faudra encore beaucoup d'images et de polémiques pour que la cause animale avance dans notre pays.


>> voir l'article complet