19-01-2017 - 300 agneaux massacrés à la prison de Casabianda

Les faits révélés par la presse corse donnent la nausée : entre 100 et 300 agneaux auraient été tués de façon particulièrement atroce le 9 janvier dernier, par des détenus travaillant à la bergerie du centre pénitentiaire de Casabianda (Haute-Corse).
Les animaux auraient été frappés, brûlés vifs ou encore noyés ! Des actes qui auraient été commis sur instruction de la direction du centre pénitentiaire.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Bastia et confiée à la gendarmerie d'Aléria.

L'OABA a saisi l'autorité judiciaire aux fins de constitution de partie civile pour ces délits d'actes de cruauté sur animaux et abattages illicites en dehors d'un abattoir.  

Mais, dans la mesure où ces faits odieux se seraient produits sur instructions de la direction du centre pénitentiaire, le Président de l'OABA a également sollicité le Garde des Sceaux afin qu'une enquête administrative soit immédiatement diligentée.


>> voir l'article complet