Evaluation scientifique et gestion de la douleur a
Organisation mondiale de la santé animale
Edition de l’OIE


La présente série technique de l’OIE, claire et très bien documentée, reste accessible au profane. Les différentes études scientifiques qui y sont recensées démontrent qu’il n’est plus possible aujourd’hui d’esquiver la question de la douleur animale, au prétexte que les animaux n’éprouveraient aucune douleur ou que celle-ci serait moins nocive chez eux que chez l’homme (opinion dominante jusqu’aux années 1950…)

Le nouveau regard que porte la société sur le bien-être animal se traduit par une exigence accrue de ne pas faire souffrir les animaux pour le seul profit de l’homme. Mais au fil de sa lecture, le citoyen consommateur ne pourra que déplorer l’étendue de son ignorance quant aux pratiques courantes de la production animale : pratiquement tous les animaux élevés pour leur viande sont exposés, à un moment ou à un autre de leur vie, à des situations douloureuses, à des blessures ou au stress.