Lettre ouverte aux animaux
Frédéric Lenoir
Fayard



Frédéric Lenoir, philosophe engagé, adresse cette lettre ouverte aux animaux pour qu'elle soit entendue par nous qui vivons avec les animaux et les utilisons.

Il évoque "la schizophérie morale de l'homme qui chérit son chien ou son chat mais qui n'a pas d'empathie pour les veaux ou moutons conduits sans ménagement à l'abattoir".

Il précise ne pas être contre le fait de manger de la viande, considérant que ce n'est pas immoral, mais ce qui est immoral c'est l'élevage industriel intensif. Il prône un retour à des élevages à taille humaine.

Pour ce défenseur des animaux, "leur premier droit est de vivre une existence décente, selon leur nature, même s'ils doivent un jour être mangés".