fbpx

Les statuts de l’OABA

L’OABA est la seule association de type loi 1901 spécialisée
dans la protection des animaux de ferme qui soit reconnue d’utilité publique.
Elle est donc habilitée à recevoir toute donation et legs.

L’aide apportée à l’OABA est indispensable pour agir en totale indépendance sur le terrain et éviter à des milliers d’animaux de subir la privation, la souffrance, le manque de soins et la maltraitance. Les 3/4 des legs ou dons reçus sont consacrés à des actions terrains de sauvetage, d’hébergement, à des procédures pénales à l’encontre des auteurs de mauvais traitements et aux audits de protection animale réalisés en abattoirs.

Les statuts de l’OABA révisés et approuvés par arrêté du 23 janvier 2009 (JORF31/01/2009) précisent ainsi que par l’art. 1 :
L’association dite «ŒUVRE D’ASSISTANCE AUX BETES D’ABATTOIRS» fondée en 1961, a pour but d’assister, défendre et protéger, par tous les moyens appropriés que permet la loi, les animaux destinés à la boucherie, à la charcuterie, à l’équarrissage, ainsi que les bêtes de basse-cour, les bêtes à sang froid et par extension tous les animaux dont la chair est destinée à la consommation, aux divers stades de leur existence, notamment ceux de l’élevage, de l’hébergement, du transport et de la mise à mort.

Ces moyens appropriés comportent notamment :

  • la propagande, l’éducation, l’attribution de récompenses, la création de prix, le soutien de la recherche scientifique, l’action en faveur de la promulgation de textes législatifs et réglementaires ainsi que de leur application ;
  • des visites réalisées avec l’accord des personnes responsables dans les lieux d’élevage, de rassemblement, de transport et d’abattage des animaux destinés à la consommation, qui peuvent déboucher sur des rapports transmis aux autorités, aux professionnels et à l’administration et qui peuvent éventuellement entraîner des actions en justice lors d’infraction.

Sa durée est illimitée.

Elle a son siège social à Paris, à la Maison des vétérinaires, 10 place Léon Blum.

Consulter les statuts de l’OABA adoptés lors de l’assemblée générale ordinaire tenue le 9 avril 2005