fbpx

Nos belles histoires

C’est le sauvetage d’une ânesse échappée d’un abattoir,
qui motiva Jacqueline Gilardoni à fonder l’OABA en 1961.

De nombreuses années après, l’activité numéro 1 de l’OABA reste toujours, en terme de budget,
les sauvetages d’animaux de ferme maltraités.