fbpx

Nos missions

BILAN 2020 EN QUELQUES CHIFFRES

33 procédures judiciaires

310 signalements traités

40 fermes partenaires

1784 animaux accueillis

35 abattoirs audités

420 animaux dans le Troupeau du Bonheur

1 500 000 euros de budget annuel
6300 donateurs
10 salariés en CDI (7 ETP) et des bénévoles
40 hébergeurs partenaires

L’Expertise de l’OABA :

1 – Former, auditer, sensibiliser et défendre le respect des règles de protection animale en abattoirs, dénoncer tous les abattages sans étourdissement préalable (même dans le cadre de dérogations pour abattage rituel).
L’OABA facilite les avancées techniques dans ce domaine en organisant des colloques scientifiques et en contribuant à la rédaction de guides de recommandations de bonnes pratiques, plus respectueuses de l’animal de l’élevage à l’abattoir. Forte de ses recommandations, l’OABA contribue à l’installation de caméras de contrôle en abattoirs.

2 – Agir en faveur d’une consommation durable et responsable qui intègre le bien-être animal, de l’élevage à l’abattoir, sur toute la chaîne de distribution jusqu’aux informations délivrées au consommateur permettant d’éclairer son choix, via, par exemple, un étiquetage.

Les Actions Terrain de protection animale de l’OABA :

1 – Lutter contre la maltraitance animale par des sauvetages d’animaux de ferme, en plaçant ces animaux et les soignant dans des fermes conventionnées, en menant des actions pénales à l’encontre des auteurs de mauvais traitements et en appuyant toute proposition en faveur d’une meilleure considération de la condition animale auprès des instances publiques, ministérielles et parlementaires.

2 – Assister, protéger et recueillir les animaux de ferme abandonnés ou maltraités en les plaçant dans une de ses 40 Fermes du Bonheur pour qu’ils y vivent une vie paisible et sans souffrance.

Les ¾ de nos dépenses sont consacrées aux actions de terrain : sauvetages, procédures judiciaires, Troupeau du Bonheur et audits d’abattoirs.

Les frais de procédures et sauvetages comprennent :

  • Les frais vétérinaires et transport ;
  • Les frais d’hébergement ;
  • Les honoraires d’avocats ;
  • Une partie des salaires et charges des délégués et du directeur, frais imputables aux sauvetages et au suivi du Troupeau du Bonheur.