Le Troupeau du Bonheur de l’OABA

Parmi les missions de l’OABA, il en est une à laquelle notre association est particulièrement attachée : accueillir et héberger des animaux, victimes de mauvais traitements ou d’abandon de soins.

Ces animaux sont retirés à leur éleveur sur décision de justice pour les placer dans de bonnes conditions de vie. Grâce à notre association, il est ainsi mis fin à un calvaire qui dure souvent depuis longtemps.

L’OABA prend en charge le transport, les soins vétérinaires et l’hébergement de ces animaux qui sont alors placés dans une trentaine de fermes partenaires réparties aux quatre coins de la France.

Certains d’entre eux, dont nous pouvons obtenir la garde définitive (après décision de justice), y finiront leur vie sans exploitation (ni reproduction, ni abattoir). Ces animaux constituent le « Troupeau du Bonheur ».

Si ce Troupeau du Bonheur ne comptait qu’une douzaine de vaches et quelques équidés au début des années 2000, il comporte actuellement plus de 400 pensionnaires : 127 bovins (vaches, veaux, boeufs…), 63 équidés (chevaux, ânes…), cochons, et ovins et caprins (moutons, chèvres…)…

L’effectif du Troupeau du Bonheur dépend de nos ressources et donc de la générosité de nos adhérents.

Il ne nous est pas possible d’y intégrer trop d’animaux, au risque de ne plus pouvoir en assumer la charge tout au long de leur vie…

Découvrez quelques-uns de nos chanceux pensionnaires, dans 2 de nos Fermes du Bonheur, en Bourgogne et dans les Bauges :

Quelques belles histoires de nos rescapés