Organisation pour l’Amélioration du Bien-être Animal

et la protection des animaux

de l’élevage à l’abattoir

L’OABA est une association de protection des animaux de l’élevage à l’abattage. Elle lutte contre la maltraitance animale, les mauvaises pratiques en abattoirs et sensibilise à la consommation responsable en faveur du bien-être animal.

L’OABA est reconnue d’utilité publique depuis 1965.

Fondée en 1961, l’OABA a obtenu dès 1964 une avancée significative pour la cause animale : le décret « d’abattage humanitaire » rendant obligatoire l’étourdissement préalable à la saignée de tout animal, pour le priver de sensibilité et de conscience lors de la saignée.

L’OABA ne cesse depuis de faire améliorer et généraliser les conditions d’abattage avec étourdissement même dans le cadre de dérogations pour abattage rituel en abattoirs. L’OABA est de ce fait membre du Comité National d’Ethique des Abattoirs (CNEAb) depuis sa création en 2017.

L’association a pour vocation d’assister, de défendre et de protéger par tous les moyens appropriés que permet la loi, les animaux de ferme, les animaux d’élevage et les animaux d’abattoirs, de les soustraire de toute souffrance et d’agir en faveur d’une considération de pratiques respectueuses et responsables à leur égard.

L’OABA œuvre pour le bien-être animal à tous les stades de l’existence des animaux, de l’hébergement, au transport jusqu’à leur fin de vie. Avec ses experts, elle sensibilise les acteurs de la filière en leur proposant des audits indépendants dans les abattoirs et facilite les démarches d’information ou d’étiquetage à destination du consommateur pour l’éclairer sur les produits qui respectent les meilleures conditions de bien-être animal. C’est ainsi qu’elle obtient en 2019, après 7 années de procédure judiciaire, l’interdiction de l’abattage des animaux sans étourdissement pour la certification des viandes Bio (label AB, standard de bien-être animal le plus élevé).

Notre histoire : bientôt 60 années d’engagement pour la protection des animaux de ferme et d’élevage

L’OABA est forte aujourd’hui de toute l’énergie que lui a transmis sa fondatrice depuis 1961, Jacqueline Gilardoni, après des années à œuvrer pour améliorer la condition des animaux en abattoirs en s’entourant d’experts scientifiques, vétérinaires, juridiques et de personnalités soucieuses de protéger les animaux.

Reconnue d’utilité publique en 1965, l’association présente désormais des valeurs fortes et solides indispensables pour combattre la déshumanisation de la mise à mort des animaux de ferme et d’élevage en s’appuyant sur une équipe d’experts en protection animale et en sensibilisant aux pratiques respectueuses de la conscience et la douleur de chaque être vivant même au moment de l’abattage. Systématiser l’abattage avec étourdissement préalable en abattoirs pour toutes les espèces animales en est le principal combat ; il ne pourrait se faire sans le soutien et la fidélité de nos adhérents et donateurs en France.

Le mot du président : “Les actions de l’OABA auprès des autorités et des professionnels ont permis de faire évoluer les conditions d’élevage, de transport et d’abattage des animaux au cours des 58 dernières années. Nous remercions celles et ceux qui, par leur implication, leur aide et leur soutien, permettent à l’OABA de mener son œuvre pour la protection des animaux. Les animaux de ferme ont besoin de l’OABA pour les défendre. L’OABA a besoin de votre aide pour continuer.
Jean-Pierre Kieffer, 2019

Docteur-Vétérinaire

Notre équipe

Nos missions

Nos victoires

Nos statuts

Notre représentativité

Nos partenaires

Le palmarès