La loi Alimentation d’octobre 2018 a souhaité que soit menée, durant une période de 4 ans, une expérimentation des dispositifs d’abattoirs mobiles.

L’OABA est membre du comité de suivi de cette expérimentation qui devra notamment évaluer l’impact sur le bien être-animal et la viabilité économique de tels dispositifs.

À ce jour, plusieurs projets existent mais un seul apparaît bien avancé : celui du « Bœuf éthique » (vidéo) porté notamment par l’éleveuse Emilie Jeannin. Ce projet consiste à faire venir l’abattoir dans les fermes, pour éviter aux animaux le stress du transport vers les abattoirs industriels.

En cette période de confinement, ce projet permettrait de respecter au mieux les limitations de déplacement.

Ce projet permet aussi aux éleveurs de « reprendre la main » sur une étape essentielle : celle de l’abattage. Avec l’espoir que les maltraitances animales, souvent consécutives aux cadences infernales des abattoirs industriels, cessent.

Evénement Facebook pour réclamer des abattoirs mobiles en France