Le samedi 9 octobre avait lieu l’Assemblée Générale 2021 de l’OABA, au cours de laquelle le Dr vétérinaire Jean-Pierre Kieffer a laissé sa place à son confrère le Dr vétérinaire Manuel Mersch.

 

Après 30 ans au sein de l’OABA, dont 20 ans à la présidence, Jean-Pierre Kieffer, qui vient de recevoir la Légion d’honneur, a souhaité laisser sa place à son confrère Manuel Mersch.

Après 20 ans de présidence, je passe la main à un vétérinaire engagé de longue date dans la protection des animaux et de l’environnement, Manuel Mersch.

Manuel Mersch est vétérinaire praticien en Ile de France. Engagé dans les secours aux personnes et aux animaux, le Vétérinaire Commandant de Sapeurs-pompiers volontaire Manuel Mersch est attaché au service départemental d’incendie et de secours du Val d’Oise. Il m’accompagne depuis quatre ans dans les actions de l’OABA.

Quand j’ai rencontré Manuel Mersch, j’ai acquis la certitude qu’il présentait toutes les qualités pour assurer cette troisième présidence. Il est toujours difficile de choisir son successeur, mais je n’ai aucun doute concernant Manuel. Je sais que l’OABA continuera et amplifiera ses actions en faveur des animaux, grâce à l’engagement de ce nouveau président, et de toute l’équipe qui l’accompagne, administrateurs et salariés. Ils écriront encore de belles pages d’histoire de l’OABA. Je m’engage à leur apporter mon aide, ma motivation et ma disponibilité.


Jean-Pierre Kieffer

 

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Jean-Pierre Kieffer et Manuel Mersch

Manuel Mersch a été baigné depuis son enfance dans la protection des animaux de ferme. En effet, ses parents ont été parmi les premiers journalistes français à effectuer des reportages photos dénonçant les mauvais traitements des animaux sur les marchés aux bestiaux.

Le marché aux bestiaux de L’Aigle dans l’Orne était l’un des pires de France. Le témoignage de Nicole Mersch (connue sous son nom de journaliste Nicole Lauroy) et les photos de son mari (tous deux parents de Manuel Mersch) permirent de dénoncer les souffrances des animaux sur ce marché. Ce reportage photographique de mars 1975 fut publié dans le bulletin n°26 de l’OABA, pour la première fois en couleurs. La publication dans Femmes d’aujourd’hui obligea le Député-maire à mettre un terme à ce scandale. La médaille d’argent de l’OABA fut remise à ce couple courageux et désintéressé en mai 1977.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Toute l’équipe de l’OABA souhaite la bienvenue au Docteur vétérinaire Manuel Mersch à la présidence de l’OABA.

Le Docteur vétérinaire Jean-Pierre Kieffer reste dans le Conseil d’Administration de l’OABA en tant que président d’honneur.

L’Assemblée Générale a également été l’occasion d’accueillir deux nouveaux membres au sein de notre Conseil d’Administration : Anne-Claire Gagnon et Cédric Vandendries, tous deux docteurs vétérinaires.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Vétérinaire et comportementaliste pour chats, Anne-Claire Gagnon est aussi journaliste et a fondé en 2018, avec Bénédicte Iturria-Ladurée (membre du Conseil d’Administration de l’OABA) et 7 autres personnes, l’Association contre la Maltraitance Animale et Humaine (AMAH). Elle est membre de l’OABA depuis plus de 10 ans, et a toujours apporté son aide à l’association pour sensibiliser le monde vétérinaire (et au-delà) à l’amélioration des conditions de vie et de fin de vie des bêtes d’abattoirs. Elle a coordonné en 2015 la signature par 15 ONG et personnalités, dont Léopoldine Charbonneaux, Jean-Pierre Kieffer, Matthieu Ricard, Ghislain Zuccolo d’un courrier adressé à l’Académie française pour demander l’entrée du mot Sentience au dictionnaire. Le mot Sentience est finalement entré au dictionnaire Larousse en 2019.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Cédric Vandendries a été vétérinaire pour animaux de ferme dans plusieurs départements ruraux français ainsi que responsable d’une ferme pédagogique pour une association de protection animale. Désormais diplômé d’un MBA en marketing et communication, il sensibilise et réalise la promotion des bonnes pratiques d’anesthésie et gestion de la douleur auprès des établissements de soins vétérinaires. Témoin des problématiques agricoles dont les animaux et les éleveurs font les frais, il souhaite contribuer aux actions de l’OABA en y apportant ses connaissances en pédagogie, marketing et communication pour éclairer avec bienveillance les consommateurs sur ce qu’il y a réellement au-delà de leur assiette. La rationalisation de certains modes de consommation est une étape indispensable pour changer la position des réglementations et des lobbies.

Nous remercions tous les adhérents et invités qui ont assisté à notre Assemblée Générale 2021. Le compte-rendu sera disponible prochainement.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Merci aux photographes bénévoles Clément Giot et Michel Pourny.