fbpx

Affiche placée dans 10 grandes villes de France

 

L’OABA et l’Alliance Anticorrida mènent une campagne inédite contre l’abattage sans étourdissement

À l’heure où le Parlement légifère contre les maltraitances animales, l’OABA et l’Alliance Anticorrida décident d’unir leurs forces pour informer nos concitoyens sur le scandale de l’abattage sans étourdissement.

Du 22 février au 2 mars, 840 affiches seront déployées dans 10 grandes villes (Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Lille, Toulouse, Rennes, Montpellier, Nice et Nîmes) avec un visuel choc (photo ci-dessus).

Aujourd’hui, 62 % des abattoirs de boucherie égorgent à vif des animaux.

Outre cette souffrance animale inacceptable, la tromperie des consommateurs sera également dénoncée pendant deux mois à 10 millions de personnes sur Facebook grâce à une vaste campagne digitale.

Les viandes issues d’abattage sans étourdissement qui ne trouvent pas preneurs sur les marchés Halal et Kasher sont en effet reversées dans les circuits classiques de distribution à l’insu des consommateurs.

Pour le docteur vétérinaire Jean-Pierre Kieffer, Président de l’OABA, « les déclarations d’intention de nos politiques ne suffisent plus. Il est désormais temps de prendre les mesures pour mettre un terme à ces souffrances animales et pour respecter la liberté de conscience des consommateurs ».

Rappelons qu’en décembre 2020, la Cour de Justice de l’Union Européenne précisait clairement qu’un Etat membre pouvait, au nom du bien-être animal, imposer l’étourdissement des animaux lors d’abattages rituels.

Pour la Présidente de l’Alliance Anticorrida, « les images insoutenables tournées dans des abattoirs ont suscité révolte et colère dans l’opinion publique. Elles sont déjà oubliées. Mais pour les animaux, l’enfer est quotidien ».

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Des visuels diffusés sur Facebook

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Des affiches déployées dans toute la France

Quelques articles de presse :

Libération France 3 OccitanieNice Presse