fbpx

Les citoyens français sont de plus en plus attentifs au respect de l’animal, être sensible. Cette attention se porte également, depuis plusieurs années, sur les conditions d’abattage des animaux.

Le combat historique de l’OABA a toujours été la lutte pour l’insensibilisation des animaux lors de leur abattage. En 1964, l’OABA obtenait un décret imposant l’étourdissement des animaux avant leur saignée. Mais le Gouvernement français a choisi de déroger à cette obligation d’étourdissement des animaux, pour répondre aux demandes de certains religieux qui exigent un égorgement à vif.

La brochure que nous présentons a pour but d’informer sur l’abattage rituel sans étourdissement. Elle développe les deux scandales de cet abattage : la souffrance animale, scientifiquement prouvée, et la tromperie des consommateurs, institutionnalisée depuis de nombreuses années.

L’OABA vient de saisir le Conseil d’Etat et a lancé une e-mobilisation citoyenne pour mettre un terme à cette tromperie des consommateurs.

Nous ne pouvons plus accepter que des viandes issues d’abattages sans étourdissement, refusées dans les circuits de vente halal ou kasher, se retrouvent dans le circuit conventionnel de distribution de la viande, sans aucune information.
Si la liberté de religion protège le consommateur juif ou musulman qui souhaite manger de la viande kasher ou halal provenant d’un animal abattu sans étourdissement, la liberté de conscience doit protéger le consommateur qui, quelle que soit sa religion ou son absence de religion, ne souhaite pas manger une telle viande, au nom des principes éthiques qui le conduisent à refuser l’agonie des animaux.

La protection de la liberté de religion des uns ne doit pas se faire au détriment de la protection de la liberté de conscience des autres.

Outre les consommateurs, les éleveurs sont aussi victimes de cette tromperie, comme l’a démontré la députée Claire O’Petit, dans l’exposé des motifs de sa proposition de loi n°2780, enregistrée à la Présidence de l’Assemblée nationale, le 24 mars 2020.

La représentation nationale doit se saisir de ce sujet.

Interpellez votre député ou sénateur en 1 minute.

Pour élaborer cette brochure, l’OABA s’est notamment appuyée sur la “SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE SUR L’ABATTAGE DES BOVINS EN FRANCE AVEC ET SANS ETOURDISSEMENT : Identification des sources de stress et de douleur“. Il s’agit d’une étude du bureau ETRE (Etudes & Travaux de Recherches en Ethologie), dirigée en 2020 par le Dr Cécile BOURGUET, Noémie DEVRIENDT, et le Dr Claudia TERLOUW.